Chronique du Vieux-Lille

67

par Michel L’oustalot

Le 7/9

Un hôtel particulier du XVIIIème à la façade dépourvue d’ornements, peinte en blanc, comportant une porte cochère et une cour pavée. 

Le 7/9 magnifique jadis

L’heure de gloire du 7.9 ce fut le FLAMBARD. Politiques, têtes couronnées et people s’y pressèrent. Tous les présidents de la Vème, du natif lillois De Gaulle au monarque aveyronnais Giscard d’Estaing, à Chirac le corrézien, à Mitterrand l’insaisissable et au chancelier d’outre-Rhin Helmut Kohl défilèrent. Pierre Mauroy s’y rendait sobrement en voisin pour cantiner. Et aussi,  Paul McCartney et, the last but not least, Lady D, un Beatles anobli et une princesse d’Angleterre dans la rue éponyme, ça en jeta, ça eut de la gueule. et aussi l’intrépide Bebel, flic ou voyou, en tout cas fin gourmet, ils vinrent déguster les créations nouvelle cuisine du chef doublement étoilé Robert Bardot. Les travaux de voirie interminables transformèrent en 1989 la rue en parcours du combattant et tarirent la clientèle. Les agrandissements somptueux incorporant quatre bâtiments et d’autres dépenses peut-être moins avouables s’avérèrent fatals. En 1993, le Flambard mit la clé sous la porte. Bardot ouvrit derechef le restaurant LA TERRASSE DES REMPARTS sur la porte de Gand avant de prendre la tangente vers le sud. Vaison-la-Romaine l’accueillit, il cuisina les saveurs du midi et s’y éteignit.. 

Le 7/9 beau naguere

LE MAJESTIC. Avec la valse des établissements, les souvenirs d’Emme, le roi auto-proclamé de la rue d’Angleterre, patinent. Il se rappelle une enseigne arborant une tête de cheval surmontée d’un haut de forme, c’était classe, ça avait du museau. Les bringues avalaient la nuit, les ultimes fêtards s’en extirpaient vers six heures du matin, hagards et aux anges. La gamine des patrons dansant en minijupe et en collants résille sur les tables valut condamnation, la suite et la fermeture du lieu sulfureux gardent leurs mystères. Tant reste à dire et à écrire sur la seule rue lilloise qui a son chantre, sa chronique et ses guides !

LE SYBARIS, le nom  étrange, chatoyant rappelait  une antique cité grecque sise en Calabre et connue pour sa magnificence : oisiveté, raffinement, et luxure, trois goûteuses mamelles bienvenues dans la rue d’Angleterre. 

Mais combien de clients plutôt huppés connaissaient l’étymologie ? Inutile d’approfondir, sans doute prendre langue, jouir du lieu et de l’instant leur suffisait. Le Sybaris céda la place au CLUB 79 puis au PRIVATE. La boîte de nuit offrit en février son cadre au carnaval brésilien de Myriam, raccord avec celui de la Cidade Maravilhosa. La patronne du CHIQUITA BACANA, la jeune fille canon, chanson culte du carnaval, proposait un plat unique : la feijoada nationale, caïpirinas à gogo, bulles à foison et lascives sambas. Myriam  défilait en collant résille et bustier affriolant. Dans l’hiver lillois, la sensualité carioca chauffait à blanc les aficionados de plastiques et de rythmes exotiques. Felicidade ! Félicidade ! 

Le 7/9 triste aujourd’hui

Dans Le Hall’ Princess  un écran géant diffuse du foot pour une clientèle de minots sous montés de sève s’aérant sur les trottoirs. Les jeunots forment une chenille ondulante et bruyante qui s’étire et s’étale sur les maisons voisines. Le hic du hall : les toilettes dans la gorge profonde de l’établissement exigent descente express et remontée fissa d’abrupts escaliers. Dans l’urgence, les teuffeurs se soulagent sous le porche du 7.1, transformé en cloaque, ou sur les portes des immeubles. Entre les voitures, moult mojitos descendus et toute honte bue, garçons et filles confondues se dégrafent. Le matin venu, s’accumulent mégots en tapis, cadavres de bouteilles, verres au trois quarts pleins, restes de sandwiches et de pizzas, emballages souillés et flaques de régurgitations. Les lendemains de libation riment avec consternation et désolation. Dites-moi, Saint Thomas de Canterbury, patron de la rue d’Angleterre et en votre cathédrale martyr, Thomas à la jeunesse pourtant festive et dissipée, dites-moi, mais où sont les fêtes d’antan ?