Dancing

53

Le Canon d’Or devient le Dancing

Comme une bonne adresse ne meurt jamais, le Dancing a fait son nid dans l’ancien Cabaret du Canon d’or à Lambersart. Ce lieu atypique et vintage se veut à la fois bar,  brasserie et lieux dansant pour mieux mêler les genres et les générations.

La fermeture du Canon d’or aurait pu signifier la disparition d’une des plus belles salles de la métropole lilloise. Un lieu atypique qui fut cinéma, salle de bal, académie de billard et cabaret. Mais l’âme du 296 de la rue de Lille à Lambersart n’avait pas encore bouclé le cycle de ses réincarnations… pour notre plus grand bonheur !

 

À la fois bar, brasserie et salle de spectacle, le Dancing de Lambersart mêle les genres et les générations.

« On a voulu recréer l’ambiance des anciens dancings belges »

Une nouvelle étape à l’accent outre-quiévrain :
nous confient Denis, Bastien et Fred les trois associés et repreneur du site. Ces trois-là, ne sont pas des inconnus dans le petit monde de la table. Ce sont même des pros de la restauration et du bar, déjà présents et bien expérimentés, via les VedeTTTes à Lambersart, la Ducasse et le Zythum rue Solférino à Lille.

On reconnait un professionnel à son entourage. Aux fourneaux, le chef Florent Marescaux vous concoctera « une cuisine qualitative et abordable ». A la programmation des concerts, Nicolas Bourgeot alias Ah Bon ? Productions qui officie régulièrement dans les salles les plus pointues de la  métropole lilloise comme l’Antre 2, la Malterie et la Cave aux Poètes. Actuellement, deux concerts par mois sont organisés et des DJ officient à partir du jeudi. Chaque dimanche après-midi, dès 15h, des bals prendrons place autour de danses de salon (tango, swing, forró, …) pour chauffer l’ambiance puis évoluer vers d’autres univers musicaux.