Effi Pezzotta

2502

« Je suis la reine de la parenthèse, avec moi y a jamais d’malaise Pas de lendemains qui déchantent, juste des aujourd’hui qui chantent….
(Extrait d’ «Entre parenthèses », paroles et musique d’Effi Pezzotta ; un trésor d’émotions !)

rencontre

 

Ma parenthèse s’est ouverte en chanson le 31 mai lors du banquet musical de Wazemmes l’accordéon. Quelle ambiance ! Effi, lunettes noires, interprétait au début du repas des succès italiens compte tenu du thème de la soirée ; décontractée, souriante, pleine d’entrain, elle voltigeait ; la salle tapait des mains et chantait.  La veille toujours dans le cadre de Wazemmes l’accordéon, Effi assurait avec son propre répertoire la première partie d’HK et les déserteurs. Je n’ai pu y aller ; erreur fatale vu le succès rencontré et les commentaires de mes copains. J’ai donc eu très envie de l’interviewer. Coup de chance, elle est d’accord ! Rendez-vous pris à La Réserve, rue du Marché, une brasserie super sympa tenue par Philippe. Effi arrive sur son vélo …un tout petit peu en retard …comme toujours, dit-elle (mais, très bien élevée, elle m’avait prévenu….)

« Elle avait tout bien calculé bien épilée bien maquillée Sauté le repas pour éviter une rondeur trop mal placée…. »
(Extrait de « La dimette » paroles et musique d’Effi Pezzotta ; un régal d’humour !)

Benjamine d’une famille italienne de cinq enfants, Effi habite Mons en Barœul. En 1982, tout en travaillant, elle participe bénévolement pour dépanner à une émission italienne sur une radio libre Magdalena à La Madeleine. Ça marche ! Elle quitte son boulot, est embauchée à RVN la radio de la Voix du Nord, puis à FIJ celle de la Mairie de Lille. Après un break de dix ans pour élever ses trois enfants, elle reprend en 1999 à FIP, puis à France Bleu Nord où on pourra la retrouver à la rentrée le samedi et le dimanche. Sa vie est déjà riche de rencontres !

L’Italie, c’est la chanson ; toute la famille chante ! La chanson, c’est l’émotion, le partage et Effi adore échanger et chanter ; elle chante bien sûr les chansons des autres ; mais une rencontre lui souffle l’envie d’écrire et de composer. Comme « il n’y a pas de hasard », elle rencontre un voisin guitariste compositeur Julien Montignies du groupe « Les Mauvaises Langues » et le challenge libérateur débute à deux ! En 2004, elle ose interpréter avec Julien et le contrebassiste Sébastien Dochy cinq chansons personnelles dans un festival douaisien « Les Météores ». Progressivement, le répertoire s’étoffe et se peaufine au contact d’une centaine de concerts. Enfin, après ces dix années de rencontres, elle s’offre avec « sa bande » un cadeau ciselé et vivant : son premier CD !
Douze tranches de vie écrites par Effi, à la fois drôles comme « J’suis miro » (d’où les lunettes), attachantes comme « J’improvise », entraînantes comme « Ma bande »……Bref, des petits bonheurs à lire et à relire ! Dans cette « bande » plus de vingt musiciens reconnus de Simon Fache à Arnaud Van Lancker, Jef Kino, Presque oui, Thierry Montagne….en passant par Sonia Rekis, l’accordéoniste qui aujourd’hui partage la scène avec Effi et Julien Montignies.
En conclusion, quelques conseils : aller vous promener sur le site, commander le CD sur effi-chansons.com (12€), vous rendre au prochain concert le 12 septembre à Loos en Gohelle ou attendre avec impatience le prochain à Lille !

http://effi-chansons.com