« lieu de cultures » identifié à Wazemmes !

208

50°37’26.3 N 3°03’11.2 E sont les coordonnées GPS du cabinet d’architectes de Alzua+. Ce sont aussi celles du « lieu de cultures » situé au rez-de-jardin de l’agence. Un espace ouvert sur la ville et aux autres créateurs.

« Héberges », un retournement de l’image où le vide est perçu comme une construction. Série photographique de Fabrice Poiteaux présentée lors de la première exposition organisée par l’agence de Alzua+ au lieu de cultures.

En s’implantant à Wazemmes, l’ambition des architectes Jérôme de Alzua et Vanessa Barrois était d’ouvrir leur agence sur le quartier et sur la ville.

Afin de pouvoir accueillir d’autres publics, d’autres activités, d’autres disciplines dans un espace dédié. Le rez-de-jardin à été réaménagé.

Cette initiative originale se prénomme : « lieu de cultures ».

Depuis deux ans, ateliers de cuisine, projections cinématographiques (dans le cadre du festival MON FILM) ou expositions artistiques y sont régulièrement organisées.

Pour Jérôme et Vanessa, l’objectif est « de faire vivre ce lieu étroitement connecté à l’agence, en y accueillant d’autres créateurs. Nous sommes ouverts à toutes les propositions, avec un fonctionnement libre, propice aux échanges et au renouvellement de l’inspiration ».

“ Recueil ”, une exposition
d’Anne Houel du 15 mars au 20 avril

Pour sa deuxième exposition, l’agence de Alzua+ présente “ Recueil ”, une exposition d’Anne Houel autour du paysage bâti.

L’artiste présentera un ensemble d’œuvres portant sur les constructions, leurs existences et leurs devenirs, s’inscrivant dans son projet de résidence A.R.T.S (Artiste Rencontre Territoire Scolaire) organisé par le service Ville d’art et d’histoire de la Ville de Lille.

Dans sa démarche, Anne Houel opère un relevé sensible du territoire, souvent à partir d’édifices ciblés, leur mise en œuvre, les matériaux utilisés, qu’ils soient riches ou pauvres, pérennes ou éphémères, que les espaces soient occupés ou abandonnés, entretenus ou dévastés, que les constructions soient consolidées ou en ruines, enfouies ou émergées, en chantier ou rasées. Autant d’états de la construction, de statuts du matériau qui seront le point de départ d’une mise en œuvre de ses sculptures, dessins, installations ou interventions.

– Exposition ouverte du lundi au jeudi de 10h à 12h et 14h à 16h ou sur rendez-vous
– Vernissage jeudi 15 mars
– lieu de cultures : 125, rue du Marché à Lille