Planète (Fidéline)

108

Ma rentrée écolo …

C’est bientôt la rentrée et pour moi le moment des bonnes résolutions alors, quand le 1er aout nous avons atteint le jour du
« dépassement » ça a été la révélation : cette année ma rentrée sera durable !

Le jour du dépassement symbolise le moment de l’année où l’humanité à consommer plus de ressources que la planète n’est capable d’en renouveler en 1 an.

Pour ceux qui auraient loupé cet épisode je m’explique : le jour du dépassement symbolise le moment de l’année où l’humanité à consommer plus de ressources que la planète n’est capable d’en renouveler en 1 an, coupé plus d’arbres qu’il n’en pousse ou émis plus de carbone que les océans et les forêts sont capable d’en absorber. Si notre surconsommation et nos gaspillages sont la cause de ce désastre, alors nos bonnes actions devraient inverser la vapeur non ?! Soyons optimistes et lançons nous, voici quelques exemples de ce que j’ai mis en place.

N°1 : La fin des bouteilles d’eau

Pour cela il suffit d’être bien équipé. Un filtre et une carafe pour dire bail-bail au calcaire, pesticides, et autres désagrément de l’eau du robinet. La bonne nouvelle c’est que c’est tendance et qu’on en trouve partout et pour tous les goûts. La gourde se révèle indispensable si comme moi tu t’es remis au sport !. 

N° 2 : Des fruits et légumes locaux et de saison

Ils font envie les « super aliments » stars d’Instagram mais ce sont surtout des super polluants qui consomment des tonnes d’eau pour leur production et d’énergie pour leur importation depuis le bout du monde. Pour ma part je préfère aller chez Jean-Michel, il vend, dans sa maison du vieux-Lille, des produits simples, bio, cultivés dans la région. En bonus, il a toujours une bonne recette à partager. 

Ses initiatives se développent et les producteurs nous ouvrent leurs portes dans toute la région du 22 au 30 septembre (programme sur www.bioetlocal.org).

N°3 : Tout en vrac

Riz, lentilles, noix : je fais mes courses chez day by day « mon épicerie en vrac » avec des pochons que ma mère me coud avec ses restes de tissus. Comme j’ai succombé il y a bien longtemps à la mode des  bocaux pour la déco de ma cuisine,je me sens moins ridicule avec mes achats en vrac. 

N°4 : Exit la poubelle de salle de bain

Je me suis débarrassée de ma poubelle de salle de bain et c’est bien la preuve que j’ai réduit mes déchets : disques démaquillants lavables, brosse à dent à tête interchangeable (on garde le manche et on jette un minimum), rasoir réutilisable à lame en inox, cure-oreilles à la place des cotons-tige… En plus, c’est économique. Je me mets même à réaliser mes cosmétiques maisons grâce aux ateliers de Mademoiselle Bilboa.

Si toi aussi tu veux te lancer dans l’aventure, oublie le « zéro déchets » et fixe-toi plutôt des objectifs en phase avec ton mode de vie car chaque initiative compte.

Fidéline

 


 

Adresses :

– Chez « Jean-Michel » Ferme de la croix Saint Claude, 19 Rue de Jemmapes, Lille

– Day by day, Mon épicerie en vrac, 384 Rue Léon Gambetta, Lille 

– Mademoiselle Bilboa, L’atelier Cosmétique, 104 Rue Saint André, Lille