Portes ouvertes TechShop

30

Le TechShop de Lille souffle sa première bougie

Depuis l’inauguration du TechShop, le 24 avril 2017, près de 10 000 personnes sont venues découvrir ce lieu résolument novateur. Pour célébrer cet anniversaire, le « makerspace » donne rendez-vous les 19 et 20 mai pour un weekend portes ouvertes.

Au fil des mois, le plus grand « makerspace » d’Europe a fédéré une communauté de 400 membres et formé 2 000 personnes à l’usage de machines jusque-là réservées aux professionnels. Pour célébrer cette première année, TechShop donne Rendez-vous, les 19 et 20 mai prochains, à tous ceux (enfants comme adultes) qui ont envie de créer, de fabriquer, de réparer, de recycler.

Au programme de ces portes ouvertes dédiées au grand public : découverte des créations de la communauté, rencontres avec les « makers », visite des lieux, ateliers découverte gratuits et ateliers d’initiation sur réservation.

Durant 2 jours, une dizaine d’ateliers pour découvrir et s’initier 

Envie de s’initier au bois, à la broderie textile, à l’assemblage ou la soudure au travers d’ateliers ? Rendez-vous chez TechShop les 19 et 20 mai pour un programme d’ateliers en deux formules :

– les ateliers découvertes gratuits. Dès 8 ans, petits et grands pourront fabriquer une guirlande lumineuse, créer des bijoux ou même une catapulte…

– les ateliers à prix mini : à partir de 10€, pour tous ceux qui ont envie d’aller plus loin, TechShop propose de fabriquer un tabouret, une table basse, une planche à saucisson… (sur réservation).

 

Les makers au rendez-vous

Durant deux jours, plus d’une dizaine de makers viennent présenter leurs créations (collection de bijoux, pièces de mobilier …) :

– Be Wöod : Créatrice de nœuds papillons, boutons de manchette ou autres bijoux, Laury Bonjean a choisi le bois pour développer sa créativité. Elle découvre un jour la découpe laser et l’étendue de ses possibilités, et crée Be Wöod après un an de réflexion et de prototypage.

– Kiiway : Start-up française dédiée aux objets connectés pour les enfants et les adolescents. Kiiway a créé la Kiibox, une box étudiée pour éveiller le quotient digital des nouvelles générations.

– Plizoo : Créée par Christian Vanopdenbosch, la marque Plizoo imagine des luminaires représentant des animaux à la manière d’un origami. Ils sont réalisés à partir d’une feuille de matière plastique découpée et pliée manuellement afin d’obtenir un objet en trois dimensions.

– Artgile : Pousser le concept de produit dérivé à une échelle plus individuelle pour les artistes locaux ? C’est l’’idée d’Artgile : produire localement et en série limitée des produits dérivés d’artistes lillois. Luminaires, textiles, vaisselle sont re-créés dans l’univers de chacun des artistes du collectif.